(506) 857-2125

En cette Journée internationale de la femme, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau Brunswick (FTTNB) tient à remercier toutes les femmes qui ont lutté et qui luttent encore pour améliorer nos droits. Les femmes, ainsi que de nombreux hommes, ont travaillé fort afin d’obtenir les gains que connaissent les femmes et les filles aujourd’hui.

Par exemple, le mois d’avril 2019 marque le 100e anniversaire de l’attribution du droit de vote à certaines Néo Brunswickoises. Ce droit n’était pas automatiquement conféré aux femmes, d’ailleurs, ces dernières ont dû sensibiliser le public et exercer des pressions auprès de fonctionnaires afin d’y arriver. La Women’s Enfranchisement Association of New Brunswick a été mise sur pied à Saint John en avril 1894. Il a fallu 25 ans pour que ces femmes atteignent leur objectif d’obtenir le droit de vote. Pour d’autres femmes, il a fallu encore plus longtemps pour obtenir ce droit fondamental. En fait, les femmes autochtones ont seulement obtenu le droit de vote en janvier 1963.

Notre quête d’égalité doit toutefois se poursuivre, car il existe toujours des inégalités. Entre autres, les femmes qui travaillent dans le secteur privé ne bénéficient toujours pas d’une égalité salariale. De plus, le manque de garderies abordables et de qualité demeure un obstacle à l’indépendance économique et sociale totale pour bien des femmes. La violence des hommes envers les femmes est toujours un problème auquel nous sommes confrontés en tant que société.

La FTTNB nous exhorte tous à faire front commun pour mettre fin à la disparité salariale et à la violence faite aux femmes ainsi que pour améliorer l’accès à des services de garde d’enfants abordables et de qualité afin que les femmes puissent bénéficier d’une sécurité économique accrue. Ensemble, nous pouvons faire une différence dans l’amélioration des droits des Néo-Brunswickoises.

-30-

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau-Brunswick est la voix centrale du mouvement syndical de la province. Nous représentons plus de 35 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs de l’économie et de toutes les communautés de la province.

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

Shanny Doucet
Vice-présidente de la FTTNB responsable de la condition féminine
(506) 227-9900 (cellulaire)