(506) 857-2125

Le 1er mai, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau Brunswick (FTTNB) se joint aux syndicats à travers le Canada et le monde pour souligner la Journée internationale des travailleurs et travailleuses. Il s’agit d’une journée visant à célébrer les travailleurs et le mouvement syndical. Une journée pour reconnaître nos victoires collectives et nos luttes communes.

La crise d’abordabilité actuelle demeure un défi pour les travailleurs et les travailleuses du Nouveau Brunswick et du Canada. Cette crise a été alimentée par l’inégalité économique croissante, aggravée par les grandes sociétés mondiales qui compriment les salaires des travailleurs tout en accumulant davantage de richesses pour leurs dirigeants et leurs actionnaires. Par ailleurs, nos droits et notre qualité de vie sont de plus en plus attaqués par les gouvernements de droite qui privatisent les services publics et limitent les droits des travailleurs protégés par la Charte.

Il n’est donc pas surprenant de voir une vague correspondante d’actions syndicales se manifester au Canada, aux États-Unis et dans le monde entier. Il est clair que la lancée syndicale de 2023 s’est poursuivie en 2024, alors que les travailleurs rejettent les offres et les concessions médiocres des employeurs.

Ces actions syndicales audacieuses ont incité davantage de travailleurs à chercher à se syndiquer et ont entraîné des campagnes de syndicalisation. Ce n’est qu’en renforçant le pouvoir de la classe ouvrière et en unissant nos mouvements au niveau mondial que nous pourrons lutter efficacement contre la concentration croissante du pouvoir des sociétés multinationales et des gouvernements de droite.

En ce 1er mai, continuons à nous mobiliser et à nous rassembler en solidarité en luttant pour la paix et la justice sociale et économique et en construisant un monde meilleur que tous les travailleurs et travailleuses méritent.

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

Daniel Legere
Président, FTTNB
(506) 857-2125 / (506) 381-8969