(506) 857-2125

C’est avec plaisir que la Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau-Brunswick (FTTNB) souligne le 1er mai, la Journée internationale des travailleurs et des travailleuses.

Le 1er mai est une journée reconnue mondialement. Ses origines remontent au milieu des années 1880 alors qu’un mouvement populaire de travailleurs et travailleuses réclamait une journée de travail de huit heures. À l’époque, la plupart des gens travaillaient de 10 à 12 heures par jour, six jours par semaine. Ce mouvement populaire fut témoin de bien des sacrifices, certains militants syndicaux ayant même perdu la vie, en vue d’obtenir justice pour tous les travailleurs et travailleuses.

« Le 1er mai, renouvelons notre engagement à promouvoir des changements positifs qui avantagent tous les travailleurs et travailleuses », déclare Patrick Colford, président de la FTTNB, « Cette année étant une année d’élections, nous devons nous assurer de responsabiliser nos représentant(e)s élu(e)s en vue d’améliorer l’équité et de faire en sorte que la prospérité économique profite à tous. »

D’ailleurs, la FTTNB est fière d’adhérer au principe : Pour une société plus équitable – une plateforme électorale progressiste pour le Nouveau-Brunswick en 2018. Ce principe est axé sur trois priorités : 1) s’assurer que personne n’est exclu; 2) améliorer nos services publics; et 3) augmenter les sources de revenu progressistes des particuliers et des sociétés qui touchent un revenu élevé.

« La FTTNB examinera les programmes électoraux des partis politiques en souhaitant y retrouver des engagements visant une meilleure législation du travail afin que tous les travailleurs et travailleuses aient droit aux congés de maladie payés; des investissements dans les services publics en vue de protéger les citoyens les plus vulnérables de la société; et l’adoption de lois sur l’équité salariale qui visent l’ensemble du secteur privé », conclut M. Colford.

-30- La FTTNB est la plus importante centrale syndicale de la province, représentant plus de 35 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs de l’économie et de toutes les collectivités du N.-B.

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter : Patrick Colford, président de la FTTNB (506) 857-9153 / (506) 381-8969 (cellulaire)