(506) 857-2125

En cette fête du Travail, les syndicats canadiens exhortent tous les paliers de gouvernement à se concentrer sur les investissements et les soutiens communautaires afin de relancer nos économies. En tirant les leçons du chaos relié à la santé et à l’économie des États-Unis, les syndicats du Canada vont préconiser un plan canadien axé sur :

• le remplacement d’emplois perdus par de meilleurs emplois,
• le renforcement du régime de santé publique canadien, et
• un filet de sécurité sociale à l’épreuve des catastrophes.

Le Nouveau Brunswick a mieux réussi à surmonter la pandémie que la plupart des autres juridictions. Le Canada s’en est également mieux tiré que les États-Unis. Ce succès est dû au fait que nous avons tous travaillé ensemble et c’est ce que nous devons continuer de faire au cours des prochains mois.

« Les Néo Brunswickois comprennent le rôle que les gouvernements jouent pour stabiliser l’économie durant les périodes économiques difficiles et la responsabilité qu’a le gouvernement de mener la reprise économique, » déclare Daniel Legere, président de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau Brunswick. « Notre province doit remédier aux inégalités de longue date qui ont été mis en lumière lors de la pandémie, dont notamment le manque de places en garderies, une sécurité des aînés améliorée en incorporant les soins de longue durée au régime de santé publique et en assurant que tous les travailleurs aient accès à des congés de maladie payés lorsqu’ils en ont besoin. »

Malheureusement cette année, nous ne pouvons pas célébrer la fête du Travail de façon traditionnelle. Généralement, les conseils du travail organisent des activités dans les quatre coins de la province. Cette année, le Conseil du travail de Saint John et région organise une activité en direct sur Facebook qui aura lieu le lundi 7 septembre à 13 h afin de célébrer les nombreuses contributions des travailleurs et travailleuses.

« Les Néo Brunswickois se trouvent dans une situation unique alors qu’ils se rendront aux urnes le 14 septembre en vue d’élire leur prochain gouvernement, » conclut Daniel Legere. « Nous avons donc l’occasion d’élire un gouvernement qui se concentrera à mener la reprise économique en mettant l’emphase sur le remplacement d’emplois perdus par de meilleurs emplois et en mettant notre filet de sécurité sociale à l’épreuve des catastrophes en vue de mieux nous protéger à l’avenir. »

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :
Daniel Legere,
Président de la FTTNB
(506) 857-2125 / (506) 381-8969