(506) 857-2125

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau Brunswick (FTTNB) félicite le gouvernement du Nouveau Brunswick d’avoir instauré un congé payé pour les personnes victimes de violence sexuelle et de violence entre partenaires intimes.

« Ces modifications législatives auront des répercussions importantes et positives sur la vie des victimes de violence, » affirme Shanny Doucet, vice-présidente de la FTTNB responsable de la condition féminine. « La FTTNB souhaite féliciter le gouvernement du Nouveau Brunswick pour son leadership à l’égard de cette importante initiative. »

D’ailleurs, les projets de règlements donnent suite à de nombreuses recommandations formulées par la FTTNB visant à assurer que ce congé vienne en aide aux victimes de violence sexuelle et de violence entre partenaires intimes. La FTTNB recommande que ce soit un congé spécifiquement désigné pour les victimes de violence entre partenaires intimes et qu’il s’agisse d’un congé payé, car bien souvent les agresseurs exercent un contrôle financier sur leurs victimes, qui peut être pris de façon intermittente et qui n’exige pas un fardeau de la preuve déraisonnable.

« Je suis fière que le mouvement syndical ait joué un rôle actif dans l’avancement de cette initiative, » déclare Mme Doucet, « Nous sommes impatients d’avoir l’occasion d’offrir nos commentaires à l’égard des projets de règlements ».

-30-

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau Brunswick est la plus importante centrale syndicale de la province, représentant plus de 35 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs de l’économie et de toutes les collectivités du N.-B.

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :
Shanny Doucet
Vice-présidente de la FTTNB responsable de la condition féminine
(506) 227-9900 (cellulaire)