(506) 857-2125

Le 28 avril, la journée nationale de deuil, rassemble les gens afin de se souvenir des travailleurs et travailleuses qui ont perdu la vie ou qui ont été blessé en travaillant. Des cérémonies lors de cette journée de deuil nationale auront lieu un peu partout au Nouveau-Brunswick : Bathurst, Edmundston, Fredericton, Miramichi, Moncton et Saint John.

« Aujourd’hui, non seulement nous rappelons nous de ceux qui sont morts, et supportons leur famille, mais nous nous rassemblons également afin de montrer notre dévouement envers l’amélioration des dispositions de santé et de sécurité et leurs mises en application » dit Euclide Haché, le vice-président responsable pour le comité de santé, sécurité et environnement de la fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau-Brunswick. « Tous les Néo-Brunswickois méritent d’être capable de revenir à la maison après leur journée de travail sain et sauf.

En 2018, au-delà de 11 200 Néo-Brunswickois ont été blessé au travail tandis que 24 personnes ont perdu la vie comme résultat d’une blessure ou maladie relié au lieu de travail.

« De récentes modifications législatives ont affaibli le système d’indemnisation des travailleurs au Nouveau-Brunswick » dit Patrick Colford, président de la FTTNB. « Le gouvernement a priorisé le maintien des taux faibles d’indemnisation des travailleurs au lieu d’assurer que les travailleurs blessés, ainsi que leur famille, reçoivent les bénéfices auxquels ils ont droits en vertu de la loi. »

Le 28 avril a été créé comme la journée nationale du deuil pour les travailleurs et travailleuses tués, blessés ou handicapés au Canada, suite à la demande du Congrès du travail du Canada. Cette journée fut reconnue en 1991 par le gouvernement canadien, et suivi par le Nouveau-Brunswick en 2000. Cette journée est maintenant commémorée dans au-delà de 100 pays.

Depuis l’adoption du 28 avril comme journée de deuil, des monuments commémorant le jour de deuil font désormais partie des monuments des travailleurs les plus importants partout au Canada, y compris au Nouveau-Brunswick. Ils sont situés à Atholville, Bathurst, Edmundston, Fredericton, Miramichi, Moncton, Saint John et Shippagan.

-30-

Pour plus d’information, svp contactez :

Euclide Haché
Vice-président de la FTTNB responsable pour
le comité de santé, sécurité et environnement
(506) 546-8881 (cellulaire)

Patrick Colford
Président de la FTTNB
(506) 857-2125 (travail)
(506) 381-8969 (cellulaire)