(506) 857-2125

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau Brunswick (FTTNB) exhorte le premier ministre Higgs à revenir sur sa position concernant la négociation de normes nationales pour le secteur de soins de longue durée avec ses homologues nationaux, provinciaux et territoriaux.

« C’est avec choc et incrédulité que nous avons appris que le gouvernement conservateur majoritaire du Nouveau Brunswick a choisi de ne pas participer à l’établissement de normes nationales pour le secteur de soins de longue durée du Canada, » exprime Daniel Legere, président de la FTTNB. « Les aînés du Nouveau Brunswick ne méritent pas un niveau de soins inférieur à celui prodigué aux aînés résidant ailleurs au Canada. »

S’il y a une chose que la pandémie de la COVID-19 nous a démontrée, c’est que nos foyers de soins de longue durée sont sous pression, car ils sont négligés et connaissent un manque de ressources et de personnel. Depuis des années, les travailleurs de la santé de première ligne sonnent l’alarme quant à la situation de crise actuelle des foyers de soins.

À tour de rôle, les gouvernements ont commandé des rapports sur le secteur de soins de longue durée. Toutefois, la situation n’a guère évolué au fil des ans alors que les gouvernements qui se sont succédé n’ont pas mis en œuvre les recommandations formulées dans lesdits rapports. Plus récemment, le Syndicat des infirmières et infirmiers du Nouveau Brunswick a publié un rapport de recherche détaillé sur les conditions retrouvées dans le secteur de soins de longue durée. D’ailleurs, ce rapport souligne des niveaux de dotation insuffisants, un manque de transparence et de surveillance exercée par le gouvernement, et une violence croissante.

« Nous exhortons le premier ministre Higgs à faire ce qui s’impose et à écouter les travailleurs de la santé de première ligne, les résidents d’établissements de soins de longue durée et leurs familles, les experts du secteur et même les Forces canadiennes, » ajoute M. Legere. « Il est temps d’élaborer des normes nationales pour le secteur de soins de longue durée. Nos aînés ne méritent rien de moins. »

-30-

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau Brunswick représente plus de 38 000 travailleurs et travailleuses syndiqués et est la plus importante centrale syndicale de la province.

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :
Daniel Legere
Président de la FTTNB
(506) 857-2125 / (506) 381-8969