(506) 857-2125

Cette année, à l’occasion de la Journée internationale des femmes, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau Brunswick (FTTNB) souligne le travail accompli par les femmes syndiquées au fil des ans et réclame la justice de genre en milieu de travail et dans la société. Nous sommes confrontés à une crise d’abordabilité au Nouveau Brunswick, au Canada et dans le monde entier. Les femmes et les travailleurs de diverses identités de genre continuent de se mobiliser en vue d’assurer leur sécurité économique, leur autonomie et leurs droits. Les syndicats, ainsi que la FTTNB, s’engagent également à continuer de lutter pour le progrès en milieu de travail et dans la société.

« Les victoires collectives qui contribuent à l’avancement des droits des femmes et de la justice de genre doivent être célébrées. Les femmes syndiquées ont réalisé des progrès significatifs au fil des ans, notamment l’obtention de lois contre l’injustice économique et de nouvelles unités de négociation dans les secteurs dominés par les femmes. Il s’agit du résultat direct de la collaboration de femmes syndiquées favorisant le changement », déclare Tasha Salesse, vice-présidente de la FTTNB responsable de la condition féminine. « Alors que nous célébrons ces victoires, nous devons continuer à nous mobiliser et à lutter pour la justice de genre. D’ailleurs, la justice de genre profite à tout le monde : aux travailleurs, aux familles, aux communautés et à la société! »

Les femmes syndiquées et les travailleurs de diverses identités de genre sont des dirigeants et des organisateurs actifs dans le mouvement syndical en vue d’un travail et des milieux de travail décents, des besoins fondamentaux et des services publics abordables, ainsi que des soins de santé publics accessibles. Les femmes syndiquées ne sont pas étrangères au fait d’être en première ligne pour défendre et obtenir des conditions de travail et des conditions de vie justes pour ceux qui sont historiquement plus susceptibles d’être touchés par l’inégalité économique. Depuis les années 1970, les femmes syndiquées mènent la charge en obtenant des résultats pour la justice de genre au travail.

« Les femmes syndiquées et les travailleurs de diverses identités de genre sont des pionniers dans la lutte pour une société plus féministe et plus équitable. Les femmes syndiquées sont encouragées par leurs victoires à continuer de repousser les limites en tant que championnes de la justice de genre dans tous les milieux de travail et toutes les communautés », ajoute Daniel Legere, président de la FTTNB.

La FTTNB continue de célébrer les réalisations des femmes tout au long de l’année. En fait, le Comité de la condition féminine de la FTTNB organise les activités suivantes : les déjeuners « Ensemble, nous sommes plus forts » le 23 mars à Quispamsis (en anglais) et le 25 mai à Dieppe (en français), ainsi que le Gala des femmes en leadership en octobre prochain à Saint John. Pour de plus amples renseignements, visitez notre site Web à l’adresse : fednb.ca.

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

Tasha Salesse
Vice-présidente de la FTTNB responsable de la condition féminine
(506) 639-9851

Daniel Legere
Président de la FTTNB
(506) 857-2125 / (506) 381-8969 (cellulaire)