(506) 857-2125

Au nom de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau Brunswick (FTTNB) et de ses 35 000 membres affiliés, je tiens à offrir à tous les travailleurs et travailleuses du Nouveau Brunswick mes meilleurs vœux de bonheur, santé et prospérité pour la nouvelle année.

Je désire particulièrement remercier et saluer tous ceux et celles qui travailleront fort pendant la période des Fêtes afin d’assurer que nos familles et nos collectivités soient en sécurité et que nous continuions à recevoir les services sur lesquels nous dépendons tous.

La nouvelle année, tout comme cette dernière année, apportera de nombreux défis aux travailleurs(euses) de notre province. Cependant, le mouvement syndical continuera à affronter les employeurs et les gouvernements qui se servent des tribunaux et des lois pour miner les droits des travailleurs(euses).

En outre, la dette des ménages ne cessera d’augmenter si nous ne freinons pas cette tendance de la dernière décennie qui accorde aux travailleurs(euses) des augmentations salariales inférieures au coût de la vie. Avec la stagnation des salaires, des emplois précaires et la chute du taux de syndicalisation, ainsi que les attaques répétées visant les droits à la libre négociation collective, les travailleurs(euses), leurs familles et leurs collectivités continueront de souffrir. « Ce n’est pas en imposant des compressions massives qu’on atteindra la prospérité. »

Au cours de la dernière année, nous avons tous été choqués et attristés d’apprendre que le géant des ressources Glencore a choisi de fermer la fonderie à Belledune. Il s’agit d’une nouvelle dévastatrice pour l’économie locale et les membres de la section locale 7085 du Syndicat des Métallos. Je tiens à remercier tous les affiliés de la FTTNB ainsi que les membres de la communauté locale qui se sont rassemblés en vue d’appuyer ces travailleurs(euses) en cette période difficile.

La FTTNB et ses membres affiliés continueront d’aller de l’avant au cours de la nouvelle année. Nous continuerons de défendre les droits des travailleurs(euses). Nous continuerons de collaborer avec les partis politiques en vue de faciliter la syndicalisation des travailleurs(euses) non syndiqués. Nous continuerons à réclamer que le mouvement syndical soit un intervenant et que notre voix se fasse entendre par les décideurs.

Le mouvement syndical du Nouveau Brunswick se trouve à la croisée des chemins. Collectivement, nous avons un choix à faire. Allons-nous continuer à permettre l’érosion de notre niveau de vie et de nos conditions de travail? Ou allons-nous réclamer notre place à la table et faire entendre notre voix?

Lorsque les employeurs et les gouvernements investissent dans les travailleurs(euses), ils investissent des fonds dans nos collectivités et notre économie locale. Ceci fera en sorte que nous prospèrerons tous, pas seulement les plus riches.

En dernier lieu, la FTTNB demandera aux gouvernements et aux représentant(e)s élu(e)s de rendre des comptes en 2020 si ceux-ci choisissent de continuer à s’attaquer aux travailleurs(euses) de notre province. Chers amis, en étant solidaires et en exigeant davantage pour nous-mêmes, nos familles et nos collectivités, l’année 2020 sera une bonne année.

C’est le souhait de Nouvel An de la FTTNB que tous les travailleurs et travailleuses de notre province ainsi que nos communautés prospèrent.

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

Daniel Legere
Président
Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau Brunswick
(506) 381-8969 (cellulaire)